Maison

Des affaires avec les produits de seconde main

Certains consommateurs en sont friands. Les produits de seconde main permettent d’acquérir la dernière référence à un prix défiant toute concurrence. Les nouveautés seraient bien tentantes, mais leur prix n’est pas forcément abordable pour certains. En seconde main, ces articles ont été repris parce que le consommateur leur a déjà préféré une autre nouveauté, où sont retournés chez le fournisseur et ont bénéficié d’une complète révision. Ils deviennent, alors, une affaire pour tous : le client final qui verra le prix d’achat baissé, le fournisseur qui ne s’encombrera pas de ces retours en usine.

Le déstockage : une véritable aubaine

Si le déstockage est le signe d’un produit qui a perdu de la valeur, il faut pourtant voir, en cette méthode de commercialisation, tout le bienfait qu’il peut apporter. Il suffit de se rendre dans un magasin, que ce soit un discounter ou une grande surface faisant bénéficier de remises importantes sur des produits en fin de série, pour juger du contentement des personnes venant acheter, en famille, ces articles au prix réévalués favorablement pour eux. Ils imaginent déjà tout le bénéfice qu’ils vont pouvoir en tirer.

Une histoire qui se termine bien

Et pourtant, l’histoire débute moins gaiement. A l’origine, se trouve peut-être une liquidation judiciaire, un litige de transport ou une erreur de fabrication. C’est alors la fin d’un beau rêve, et un stock qui meurt prématurément avec des palettes de marchandises qui dorment et encombrent une réserve, que ce soit dans une usine de production ou chez un revendeur. Heureusement, avec le déstockage, comme le propose Soldoo, l’histoire se finit bien. Et le sourire peut revenir chez tous les acteurs, qu’ils soient fabricants ou revendeurs, trouvant, alors, la chance qu’ils attendaient.

Tout le monde y trouve son compte

Car ce rachat de stocks, où peuvent se mêler produits déclassés et invendus, surstocks et marchandises issues de faillites, se traduit en bon filon pour le revendeur et en belle opportunité pour celui qui se débarrassera, ainsi, d’un lot qu’il ne pensait plus pouvoir commercialiser. Sans oublier le consommateur qui, comme énoncé précédemment, repartira réjoui de cette belle aubaine, le caddie bien rempli avec ces produits soldés, que ce soit en nourriture, en habits, en articles de rentrée scolaire ou en matériel et outillage pour avancer, plus que prévu, les travaux de son domicile.